méditation ne faite pas ces 9 erreurs !

Méditation: faites-vous une de ces 9 erreurs ?

La méditation est petit à petit entrée dans notre culture occidentale et de plus en plus de gens commencent à pratiquer et à expérimenter cette pratique. Et c’est une super nouvelle!

Malheureusement, de nombreuses personnes ne se donnent pas la possibilité d’explorer la méditation dans les meilleures conditions… Et des erreurs viennent perturber leur pratique.

Peut-être que vous pratiquez déjà la méditation et que vous faites face à certaines de ces erreurs?
Ou alors vous souhaitez commencer à méditer?
Éviter ces erreurs vous permettra de pratiquer dans les meilleures conditions !

1) Vouloir ne pas penser

La première chose qui revient quand on débute la méditation, ce sont les pensées qui vont dans tous les sens. On se dit: “le but de la méditation est de ne pas penser…” Alors que pas du tout, en fait c’est une des pires erreurs que l’on peut faire car essayer d’arrêter ses pensées va simplement les renforcer, les augmenter et les rendre encore plus intenses.

Le vrai but n’est pas de stopper ses pensées mais plutôt de ne pas se focaliser dessus. De ne pas les retenir, mais plutôt de les laisser passer comme un observateur qui regarde les pensées qui viennent et qui les laisse passer sans s’y attacher.

On se re-focalise sur notre méditation, sur sa respiration par exemple, ou sur un objet ou peu importe le style de méditation que vous faites. 

Vous n’êtes ni vos pensées, ni votre esprit.

Donc laissez simplement vos pensées passer et ne vous y attachez pas.

2) Choisir une pratique qui vous ne correspond pas 

Je ne parle pas forcément de ce que vous aimez ou non (bien que cela joue un peu), mais aussi qui correspond à vos objectifs. 

Le but va être de trouver une pratique dans laquelle vous vous sentez à l’aise. Il existe plein de types de méditation. Certains sont laïques, d’autres viennent de philosophies ou de religions.

Aucune importance, l’idée c’est que cette pratique corresponde à votre objectif et que vous soyez en accord avec la pratique.

3) Méditer dans un environnement peu propice à la méditation

Un environnement non conducteur à l’état méditatif peut sérieusement vous perturber dans votre pratique surtout quand vous débutez. De fortes odeurs, trop de bruits, trop froid…

L’idée est que vous trouviez un environnement qui facilite l’état méditatif. Car il est déjà dur de rester concentré dans un environnement parfait, alors je vous laisse imaginer si votre cadre se retourne contre vous…

En réalité, plus vous allez avancer, plus vous allez remarquer que vous pouvez méditer à des endroits bien plus variés car votre faculté de focalisation sera meilleure. Mais pour commencer, trouvez un cadre facilitant, cela fera toute la différence!

Je rajoute qu’il est aussi important de ne pas laisser vos animaux de compagnie dans la même pièce que vous. Ils risquent de vous déranger durant votre méditation. De plus, l’état méditatif étant un état très sensible, on évite d’être en contact avec d’autres êtres vivants.

4) Croire que la méditation est la solution à tout

La méditation n’est pas un outil magique qui va résoudre absolument tous vos soucis actuels. Il s’agit plus de cultiver et d’entraîner votre esprit.

On pourrait dire que la méditation c’est la musculation de l’esprit. Plus vous allez pratiquer la méditation, plus vous allez faire entrer cet état dans votre vie quotidienne. Vous serez de plus en plus conscient. 

Pour vraiment tirer des bénéfices de la méditation, il faut aussi l’accompagner d’un entraînement dans votre vie. C’est-à-dire avoir une bonne hygiène de vie, travailler sur vos émotions, sur votre état d’esprit au quotidien.

La méditation, c’est pas la solution à tout, c’est une plateforme pour s’élever et s’améliorer.

Vous serez sûrement intéressé de lire aussi:  Anticipation négative - L'Histoire de l'homme et du Serpent

5) Favoriser la quantité plutôt que la qualité

C’est très facile de vouloir méditer des heures quand on débute. De vouloir se lancer à fond et de commencer par des sessions extrêmement longues. Le problème, c’est que peu de gens tiennent ce rythme sur le long terme. Ils méditent quelques fois plusieurs heures puis abandonnent après quelques sessions pour recommencer quelques mois plus tard…

Au contraire, faites des sessions plus courtes (15 min par exemple) mais une fois par jour ou tous les deux jours.

Les bénéfices seront bien plus visibles!

Si vous avez de la peine à installer une routine dans votre vie quotidienne, vous pouvez vous aider d’une application de méditation. 

6) Trop s’attacher aux ressentis et aux expériences

J’entends très souvent des gens qui me racontent leurs expériences incroyables qu’ils vivent en méditation. Je ne dis pas que ce n’est pas cool de vivre des choses durant une méditation, mais ce n’est absolument pas le but…

C’est même pas très intéressant de s’y attacher et de les raconter. Durant notre méditation, l’idée est plus de se concentrer sur ce qu’il se passe à l’intérieur plutôt qu’à l’extérieur, en accueillant les sensations et expériences puis en les laissant passer car elles n’ont pas d’importance.

7) Ne pas vouloir méditer car on n’est pas une personne calme

En réalité, méditer n’est vraiment pas une question d’être une personne calme ou non. Certains grands méditants sont des personnes exubérantes, joyeuses et très actives. La méditation est plus une question d’attention, de focalisation.

C’est comme un joueur de foot ou de tennis qui peut se focaliser complètement sur une balle. Il n’est pas forcément une personne calme et pourtant, il fait preuve d’une grande focalisation.

Pour la méditation c’est pareil, on focalise notre attention à l’intérieur et tout le monde peut le faire.

8) Vouloir être trop parfait 

Vous n’avez pas forcément besoin de rester parfaitement immobile, de vivre à chaque fois une méditation incroyable, totalement parfaite. Ça n’arrivera probablement pas et c’est OK.

Personnellement, je médite depuis de nombreuses années et parfois je fais des supers méditations bien concentré, focus et d’autres fois pas du tout…

Certaines personnes pratiquent la méditation toute leur vie pour tenter d’en maîtriser les subtilités. Donc ne soyez pas trop dur avec vous 😉

Faite simplement de votre mieux.

9) Penser que la méditation est le but en soi

En réalité ce n’est pas vraiment l’objectif de s’asseoir et méditer. Méditer a plus pour intérêt de créer un état en vous, de faciliter cet état que l’on appelle méditatif. Et peut-être qu’au fur et à mesure de votre pratique, vous allez pouvoir accueillir dans votre quotidien cet état.

Donc méditer c’est simplement un entraînement pour cultiver cette personne extraordinaire qui est en vous. Comprenez bien que la méditation, c’est un chemin, ce n’est pas la destination.

La méditation est un entraînement

Il est facile de faire des petites erreurs quand on médite et ce n’est pas grave du tout! Les corriger vous permettra en revanche de tirer le meilleure de votre pratique! 

Maintenant vous connaissez les 9 erreurs les plus courantes quand on médite, il ne vous reste plus qu’à commencer à méditer 😉

Rappel des erreurs: 

  • Vouloir ne pas penser
  • Choisir une pratique qui vous ne correspond pas
  • Méditer dans un environnement peu propice à la méditation 
  • Croire que la méditation est la solution à tout
  • Favoriser la quantité plutôt que la qualité
  • Trop s’attacher aux ressentis et aux expériences
  • Ne pas vouloir méditer car on n’est pas une personne calme
  • Vouloir être trop parfait 
  • penser que la méditation est le but en soi

Si vous avez toujours de la peine à méditer après ces petites astuces, commencez simplement par vous asseoir sans but particulier et sans faire une méditation spécifique. Fermez les yeux et respirez consciemment pendant 5 min et c’est tout. Faites cela durant quelques semaines une fois par jour puis essayez une pratique méditative à nouveau 😉

Vous avez d’autres questions sur la méditation ? Laissez-moi un commentaire, je serais ravi de vous répondre 🙂

A très vite!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page