Depuis quelque temps, j’ai commencé à investir un peu de mon temps tous les jours dans l’apprentissage du chinois mandarin. Le but ? Suivre des cours de Tai-chi en Chine ! (Je suis trop heureux !) Bien que les cours soient traduits en anglais, que je connais plutôt bien maintenant, être capable d’échanger dans la langue locale est un plus indéniable. (Je vous en dis plus sur ce projet très bientôt !)

En apprenant cette nouvelle langue, je me suis posé une question… « Quels sont les avantages d’apprendre une langue et cela est-il intéressant pour tout le monde ? »

Alors c’est parti pour 7 raisons pour lesquelles vous devriez commencer à apprendre une langue étrangère !

1. Pour voyager à travers le monde.

Voyager dans le monde entier est une chose extraordinaire (ce n’est pas moi qui vous dirais le contraire), mais dans certains pays, il n’est pas toujours facile de se faire comprendre…

Évidemment l’on trouve toujours un moyen de se débrouiller et ne connaître que le Français ne vous empêchera en aucun cas de parcourir notre belle planète. (Un entrainement aux jeux des mimes vous sera très précieux !)

En revanche, si vous êtes capable de vous débrouiller ou de parler parfaitement la langue locale, votre voyage prendra une dimension encore plus immersive !

Imaginez pouvoir échanger avec les locaux, apprendre à mieux comprendre leur culture, trouver des coins hors sentiers battus que seuls les habitants connaissent, et même avoir de meilleurs prix grâce à une facilité pour négocier… Le top !

Par exemple, connaître l’anglais vous permettra de vous en sortir dans beaucoup d’endroits et de communiquer avec d’autres voyageurs.

Mais attention une fois sorti des grandes villes, l’anglais deviendra de plus en plus rare dans certains pays… Apprendre même un peu la langue du pays visité sera une extraordinaire possibilité d’échange et de rencontre.

2. Pour y vivre à l’étranger…

Encore plus importante, si vous projetez de vous expatrier dans un pays différent connaître la langue du pays sera presque une nécessité pour vous intégrer au mieux dans votre nouveau lieu de vie. Tous les gestes du quotidien seront beaucoup plus simples ! Le langage des signes c’est drôle en voyage, mais pour la vie de tous les jours ça peut devenir lassant…

Il sera plus facile de lire les panneaux et de vous déplacer, de régler les tâches administratives, de lire le menu et de commander un plat qui vous fait plaisir. (Sinon, attention aux mauvaises surprises, la spécialité locale ne sera peut-être pas a votre goût… 😉 )

Beaucoup d’expatriés ne font malheureusement pas cet effort et restent entre eux sans réellement s’intégrer au nouveau pays. Partir à l’autre bout du monde pour ne trainer qu’avec des Français, je trouve ça dommage…

Si vous ne maîtrisez pas la langue avant de partir, pas de panique, profitez de cette opportunité pour pratiquer sur place. Il faut juste accepter qu’au début on vous regardera souvent avec de gros yeux d’incompréhension, car votre accent français fait des dégâts :P.

En faisant cet effort, vous progresserez vite !

3. Un plus pour son CV

À une époque où l’anglais devient de plus en plus essentiel, il est évident que ne connaître que sa langue natale nous enlève un atout par rapport aux bilingues. Les métiers où plusieurs langues sont nécessaires sont de plus en plus nombreux !

Au-delà de l’anglais qui devient presque un standard, connaître plusieurs langues est indispensable dans beaucoup de métiers.

À l’engagement, parler une langue supplémentaire pourra vous différencier d’un autre candidat et peut-être ajouter le « petit plus », qui vous donnera le job…

Meilleur salaire ?

Oui, connaître une langue étrangère permet d’augmenter son salaire en moyenne. Selon Robert Lane Greene, journaliste pour The Economist, le retour sur investissement serait de 2% de bonus annuels pour un Américain en moyenne. Ce pourcentage varie selon la langue parlée, plus la langue est rare et répond à une demande, plus le pourcentage augmente.

Vous allez me dire que ce n’est pas énorme… À première vue 2% ne représentent pas beaucoup, mais c’est déjà ça et lorsque l’on cumule ces chiffres sur plusieurs années la différence devient remarquable ! Peut-être un rêve réalisé si vous les économisez ! (Un voyage ? Oui, j’aime voyager !)

Voici un article très intéressant si vous souhaitez approfondir le sujet.

4. Augmenter son cercle social.

Connaître plusieurs langues, c’est avoir la possibilité de rencontrer plus de gens. D’échanger avec des cultures et des manières de penser différentes. Peut-être même, vous faire de nouveaux amis !

Que ce soit lors d’un voyage, autour de chez vous ou même sur internet (internet a rendu les frontières bien moins tangibles qu’avant.)

Partager une langue commune renforcera vos échanges et encore une fois pas besoins de parler parfaitement la langue pour commencer à communiquer. Vous vous améliorerez petit à petit.

5. Renforcer ses passions et sa culture.

Comprendre d’autres langues, c’est aussi la possibilité de multiplier les sources d’information sur des sujets qui vous passionnent ! Bien que beaucoup de livre ou autres soient traduits, ils le sont parfois très mal. Beaucoup d’informations sont déformées, voire oubliées lors des traductions. Il est souvent très intéressant de pouvoir lire sur sa passion dans sa langue d’origine !

Selon les sujets, il existe parfois peu d’information dans votre langue maternelle et lire dans une autre langue vous permettra d’en apprendre beaucoup plus sur votre passion ou sur vos centres d’intérêt !

6. Alzheimer a du retard…

Parler régulièrement une deuxième langue permettrait de retarder l’arrivée de maladies, telle que Alzheimer !

En effet, une étude a comparé 211 personnes susceptibles de développer Alzheimer, 102 bilingues et 109 monolingues.

Les résultats montrent que les bilingues développent leurs symptômes 4 ans plus tard en moyenne ! 

Le fait de parler plusieurs langues permettrait au cerveau de rester plus actif et en meilleure santé plus longtemps. 

Allez, on apprend tous 4 ou 5 langues de plus ! (Ce n’est pas comme si je galérais déjà avec le chinois…)

7. Facilité d’adaptation et meilleure concentration

En plus de retarder certaines maladies, parler plusieurs langues permet une meilleure faculté de concentration. Apprendre une langue et passer de l’une à l’autre, demande beaucoup de concentration et cela permet d’entraîner cette faculté.

De plus, les bilingues auraient plus de facilité à s’adapter à des situations imprévues et faire preuve de flexibilité cognitive.

Pour finir, nous prenons de meilleures décisions dans des langues étrangères. C’est-à-dire que penser dans une autre langue que notre langue maternelle nous permet de prendre une distance avec la situation et de prendre une décision plus adaptée et moins émotionnelle ou impulsive. 

Vous commencez quand ?

Apprendre une langue est un investissement infiniment enrichissant. Si je vous ai partagé tous ces avantages, c’est parce que je pense profondément qu’il serait bénéfique à tous d’investir un tout petit peu de son temps quotidien dans l’apprentissage ou le développement d’une langue.

Prendre des cours, regarder des séries, consommer de l’information, s’intéresser à la langue locale quand vous voyagez. Il existe plein de manières de s’améliorer et vous verrez que vous ne le regretterez pas

Merci d’avoir lu cet article, je retourne à mon mandarin et ses signes qui ne veulent pas rentrer dans ma mémoire !

Et vous, quelle langue apprenez-vous en ce moment ? Ou alors, quelle langue allez-vous commencer à apprendre après la lecture de cet article ? Dites-le-moi en commentaire !


Sources

Study shows cognitive benefit of lifelong bilingualism
Pourquoi apprendre les langues fait gagner plus
Thinking in a foreign language helps economic decision-making
Bilingual Effects in the Brain
Professor Ellen Bialystok co-authors CIHR-funded study on Alzheimer’s and bilingualism
Delaying the onset of Alzheimer disease, Bilingualism as a form of cognitive reserve
Bilinguals switch tasks faster than monolinguals, NIH funded study shows
The Foreign-Language Effect
Johnson: What is a foreign language worth?

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 12
  •  
  •  
  •