Que vais-je porter demain ? Que vais-je cuisiner ce soir ? Que vais-je faire ce weekend ? Nos pensées sont constamment en train de planifier notre futur en oubliant complètement de regarder ce qui se passe dans notre présent.

On se déplace d’un point à l’autre, ne regardant que la destination, espérant que le trajet soit le plus rapide possible. On oublie que le trajet lui aussi peut être rempli de surprises et de moments magnifiques.

La vie ne serait-elle pas plus fun si l’on profitait réellement de chaque instant qu’elle nous offre ? Ne serait-il pas plus intéressant de lever ses yeux de son portable, de simplement être là, observer… Et conscient ?

Comme dit dans le Guerrier Pacifique (film que j’adore et que je vous conseille) « Il se passe toujours quelque chose ».

Alors, prenons conscience de tout ce qui se passe autour de nous, le temps d’un moment pour commencer !

Exercices d’observation sensorielle :

L’exercice qui suit, je l’ai spécialement conçu pour entraîner Dardevil (pour ceux qui ne connaissent pas : c’est un super-héros aveugle qui a développé ses autres sens à l’extrême), mais ne le répétez pas, car je risquerais d’avoir des ennuis…

Premièrement, sortez de chez vous. Trouvez un endroit agréable, relaxant si possible, plutôt naturel.

Le métro de Paris est par exemple un endroit idéal pour cet exercice. Si vous faites réellement cet exercice là-bas, je veux absolument votre retour en commentaire…

Koh Tao au sud Thailande

Ile de Koh Tao au sud de la Thailande, cadre plutôt sympa pour cet exercice 😉

Relaxez-vous

Une fois votre lieu trouvé, le mieux est de s’asseoir et de simplement prendre quelques minutes pour vous relaxer. Pour cela, fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration.

Essayer de respirer « par le ventre ». Cette respiration est appelée « respiration ventrale ».

C’est-à-dire que c’est le ventre qui se gonfle. Cette respiration est basse et profonde…

Vous pouvez imaginer une paille qui part de votre nez jusqu’à votre ventre et qui amène l’air directement dans ce dernier. 

Si vous respirez correctement vous devriez pouvoir sentir votre ventre se remplir et se vider au rythme de vos respirations.

Une fois relaxé et détendu, vous pouvez passer à la suite de l’exercice.

Prenez le temps que vous souhaitez pour chaque étape de l’exercice, mais essayez d’aller plus loin que ce que l’on peut percevoir à première vue.

respiration ventrale pour relaxation

Ouvrez les yeux !

Vos yeux sont ouverts ? Mais le sont-ils réellement ? Observez ce qui vous entoure, regardez les choses pour ce qu’elles sont, sans jugement.

Prenez conscience du mouvement des feuilles que le vent fait danser.

Quelles sont les différentes couleurs qui vous entourent ?

Observez le comportement des gens ou des animaux présents.

Prenez conscience de la luminosité autour de vous, sombre, lumineuse, éblouissante, etc.

Le but n’est pas de vous demander pourquoi chaque chose est comme elle est, mais simplement de contempler les détails qui vous entourent pour ce qu’ils sont.

khao sok national park en thailande

Khao Sok National Park en Thailande. Un lieu extraordinaire pour faire une exploration sensorielle ! Sans doute un de mes meilleures souvenir…

Pouvez-vous entendre le battement d’aile d’un papillon ?

Il est temps de fermer les yeux et de laisser place à vos autres sens…

Commencez par écouter les sons de ce lieu.

Les plus forts d’abord : les gens qui parlent, les oiseaux qui chantent, le bruit d’une route ou d’une rivière.

Puis, essayez de passer derrière ce premier mur de son.

Quels sont les bruits plus faibles que vous pouvez percevoir ?

le vent qui frémisse dans les branches d’un arbre, un son étouffé à plusieurs centaines de mètres de vous, etc.

Prenez votre temps pour vraiment parcourir tout le panel auditif de votre lieu.

Papillon sur une fleur

Vous sentez ça ?

Pour cette étape, je vous déconseille de pratiquer juste après un long footing d’été, au risque de passer un moment désagréable…

Vous allez, comme pour les sons, faire attention aux odeurs que dégage l’endroit où vous êtes assis : le parfum des fleurs, celui de l’air, des arbres, des gens, de l’eau, ainsi que toutes les autres odeurs que vous pouvez repérer.

Sont-elles légères ou fortes, agréables ou désagréables, etc.

Un sens très lié à l’odorat est le goût, essayez de percevoir le goût de l’air si vous y arrivez. Le goût peut être plus dur à utiliser dans cette situation que les autres sens, mais essayez quand même.

Une fleur en Thaïlande

Une fleur en Thaïlande (il me semble quelle sentait bon :p)

Et le toucher alors ?

Pour finir, vous allez utiliser le dernier de vos cinq sens, le toucher. Pour cette étape, gardez bien les yeux fermés.

Pas besoin d’aller toucher ce qui vous entoure avec les mains (certaines personnes pourraient le prendre mal…).

Simplement, sentez le vent qui caresse votre peau, sentez le sol sous vos pieds ou sous vos fesses. Fait-il froid ou chaud, humide ou sec ?

Vous pouvez maintenant ouvrir les yeux doucement.

Si vous avez pu percevoir toutes ces choses en prenant le temps de simplement être là, posez-vous la question suivante :

Quelles sont les choses incroyables que vous ratez au quotidien, simplement, car vous n’êtes pas présent et concentré sur ce qui se passe autour de vous à l’instant présent ?

Merci d’avoir lu cet article ! Profitez-en pour vous abonner à mes réseaux sociaux pour être tenu au courant de la sortie des nouveaux articles et pour faire le plein d’inspiration !

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 16
  •  
  •  
  •