Le Maître et la Tasse de Thé - esprit du débutant

Le Maître et la Tasse de Thé – Cultiver l’esprit du débutant!

Quel est le pire ennemi de l’amélioration personnelle selon vous?

Le manque de motivation?

La procrastination?

La difficulté de trouver les bonnes informations?

Effectivement, cela va jouer, mais il existe une chose que la majorité d’entre nous faisons tout le temps et qui tue nos possibilités d’apprendre et donc de devenir meilleure…

Laissez-moi vous raconter une petite histoire zen qui met parfaitement en lumière cet ennemi caché: 

Le maître et la tasse de thé (Histoire zen)

Un jour, un professeur réputé se rend dans un temple pour que le maître lui enseigne le Zen.

Le maître le reçoit et le professeur lui demande:

“Je veux apprendre tout ce qu’il y a à savoir sur le Zen, enseignez-moi!”

Le maître sourit et invite le professeur à s’asseoir pendant qu’il prépare un thé.

Le professeur commence un grand monologue où il  explique tout ce qu’il sait sur le Zen, ce qu’il a étudié et lu. 

Le maître s’approche du professeur et verse le thé dans la tasse de son invité.

La tasse se remplit et déborde, mais le maître continue de verser le thé.

Le professeur surpris s’écrie:

 » Mais la tasse est pleine, pourquoi vous continuez de verser du thé? Vous voyez bien qu’elle déborde! »

Le maître sourit à nouveau et répond:

“Vous voyez, votre esprit est comme cette tasse… trop plein… Commencer par vider votre esprit et là peut-être que vous pourrez saisir l’essence du Zen ».  

Des croyances et conclusions limitantes

Votre plus gros ennemi sur le chemin de l’évolution c’est vous ou plutôt vos croyances, vos conclusions et tout ce que vous pensez savoir dur comme fer.

Mais comme dans cette petite histoire, quand il y’a déjà trop connaissances et de croyances figées alors il n’y a pas de place pour apprendre de nouvelles choses. 

On juge, on pense tout savoir et on s’accroche à nos croyances qui sont malheureusement souvent fausses ou incomplètes…

C’est pareil avec les gens. Si vous rencontrez une personne et que vous pensez directement savoir quel genre de personne elle est avant même de la connaître vraiment, vous allez lui coller une étiquette (gentil, pas agréable, drôle, fais la tête, etc.). 

Cela prendra ensuite longtemps avant de « voir » la personne pour ce qu’elle est vraiment.

Dans notre vie on fait ça constamment, mais cela nous empêche de nous améliorer ou de faire évoluer nos points de vue.

Un apprentissage plus lent…

Le problème c’est que quand on pense déjà savoir alors on n’apprend pas ou moins vite et surtout on perd du temps à désapprendre avant d’apprendre. 

Vous avez surement tous suivi un cours ou une formation?

Dans ces formations ou ces cours, il y a toujours un élève qui pense tout savoir ( j’insiste sur le « pense »). Vous savez cet élève qui pense savoir mieux que celui qui enseigne. 

Croyez-moi, c’est souvent celui qui évoluera le moins pendant le cours. Même s’ il est arrivé avec plus de connaissances, il sera dépassé ensuite par ceux qui sont venus l’esprit vide. Ceux qui, comme une éponge, absorbent les savoirs de l’enseignant puis qui ensuite appliquent avec un esprit ouvert et curieux

Au moment où on pense tout savoir sur un sujet, on passe à côté des opportunités d’apprendre des gens qui ont des points de vue différents ou qui ont plus de connaissance que nous. 

On rate donc la possibilité de devenir meilleur tout simplement…

L’esprit du débutant

Pour être capable de s’ouvrir cette porte de l’apprentissage, il faut vider sa tasse… 

J’appelle ça avoir l’esprit du débutant. Un peu comme un enfant qui découvre la vie et ce qui l’entoure. 

Un enfant apprend constamment! 

Imaginez si l’on arrivait dès la naissance avec des idées préconçues 

Par exemple, on pourrait croire que des chaussettes se mettent sur les mains

Toute notre vie, on se baladerait avec des chaussettes sur les mains. 

Les gens auraient beau essayer de vous apprendre que l’on peut les utiliser autrement, mais rien n’y ferait, vous n’auriez pas envie de changer, car bien trop sûr d’avoir raison.

Le fait d’avoir une tasse vide c’est ne tirer de conclusion sur rien et donc s’ouvrir la possibilité de changer et d’évoluer facilement et rapidement.

 Vider sa tasse permet à l’information de pouvoir nous atteindre.

Esprit du débutant = avance toujours 

Esprit de l’expert = stagnation

Comment cultiver l’esprit du débutant?

Exercice: 10 ans avant et 10 ans après

Il y a un exercice que j’aime beaucoup faire:

Repenser à vous il y a 10 ans en arrière. 

Souvenez-vous des croyances et des connaissances que vous aviez à cette époque. 

Puis, comparer celles qui sont différentes. 

À quel point vos points de vue, vos opinions et vos savoirs sont différents aujourd’hui ?

Dites-vous que si vous avez changé à ce point en 10 ans, c’est que dans 10 ans à pâtir d’aujourd’hui vos opinions auront également changé. 

Certaines de vos croyances d’aujourd’hui vous paraîtront ridicules dans le futur. 

Alors, pourquoi attendre 10 ans pour se rendre compte que s’accrocher à nos idées fixes est ridicule?

exercice pour cultiver l'esprit du débutant

Apprendre de nouvelles choses avec l’esprit du débutant

Si vous devez apprendre quelque chose de nouveau, mettez-vous à 100% dedans. 

Oubliez tout ce que vous savez et absorbez simplement les nouvelles informations ou méthodes. 

Dans un second temps, vous pourrez analyser si ces nouvelles informations font sens et si elles complètent votre propre savoir.

Comment garder l’esprit du débutant dans son quotidien?

Mettez toujours en doute ce que vous pensez savoir. 

Gardez à l’esprit que souvent on pense tout savoir, mais en réalité on découvrira toujours quelque chose de supplémentaire pour s’améliorer dans n’importe quel domaine…

Avoir l’esprit du débutant c’est être humble et savoir qu’il y aura toujours quelque chose de plus grand, quelqu’un de meilleur que nous.

Que l’on peut toujours s’améliorer !

Garder votre tasse vide!

Si vous arrivez à garder votre esprit du débutant, à garder votre tasse vide vous apprendrez non seulement plus vite, mais vous ouvrez la porte à une possibilité d’évolution constante.

Grâce à cette tasse vide, vous allez également pouvoir vous adapter bien plus rapidement aux nouveautés et aux changements. Vos propres conclusions n’auront plus besoin d’être déconstruites avant de vous permettre de changer. 

Avoir une tasse vide c’est voir les choses comme elles sont réellement et non à travers le prisme de vos croyances, de vos opinions et de vos perceptions limitées ou altérées…

Garder ce sens de l’exploration, comme un enfant ou un explorateur sur une planète inconnue, c’est la plus belle manière de vivre

Alors, videz votre tasse😉 

J’en profite aussi pour vous dire qu’un des meilleurs moyens pour cultiver cet esprit du débutant, c’est de travailler profondément sur soi et la méditation est l’outil parfait pour cela.  

Pour apprendre les bases de la méditation traditionnelle, téléchargez mon guide gratuit ci-dessous.

Partager l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page