bicarbonate de soude deodorant

En rentrant chez moi la semaine dernière, j’ai trouvé sur mon bureau un enregistreur audio…

Je mets play (je suis comme ça moi je suis curieux !) et là une voix me dit :

Bonjour, Yannick. Votre mission, si toutefois vous l’acceptez, consiste à trouver et à tester un déodorant naturel, pas cher et efficace…

Le temps pour moi de réaliser à quel point la mission était impossible, que la voix sur l’enregistreur a parlé à nouveau :

Ce message s’autodétruira dans 5 secondes…

Et oui c’est dangereux la vie de blogueur… Malgré la difficulté de la mission, je ne pouvais pas refuser et « spoiler alert » :

J’ai trouvé le Saint Graal des déodorants !

Pourquoi je n’utilise plus de déodorant « classique »

Déodorant classiqueAhhhhh les déodorants, voilà quelque chose de bien catastrophique… Entre le parabène dans certains, les sels d’aluminium dans d’autres. Sels d’aluminiums qui ne sont pas totalement innocents dans le développement de différents types de cancer et notamment le cancer du sein…

Vous avez déjà retourné un déodorant ou un anti-transpirant pour lire les ingrédients ? Faites-le, vous verrez, vous aurez l’impression de lire la recette pour une expérience de chimie.

Non, il y’a forcément un moyen de faire plus simple et d’éviter d’appliquer une liste sans fin de produits douteux pour certains sur notre peau. En effet, tous ces produits ne vont pas rester bien sagement sur le dessus de votre peau. Une partie de ces produits vont pénétrer à l’intérieur de votre corps. Autant choisir intelligemment ce que l’on met sur son corps.

La pierre d’alun

Après avoir stoppé les déos des grandes surfaces classiques, j’ai testé un déo bio à la pierre d’alun. Une alternative déjà bien plus intéressante !

Malgré tout, je reste méfiant, car certaines sources montrent une potentielle toxicité de ce dernier dû au fait qu’il contient du sulfate d’aluminium. Une substance potentiellement toxique…

Je n’avais donc pas encore trouvé le déodorant miracle…

Le prix

Pour finir, il reste un dernier point hyper important qui me dérange dans les gammes habituelles de déo. Le coût de tous ces produits d’hygiène, notamment de ceux en lien avec la transpiration, peut devenir assez important… Et notre déo, on ne va l’utiliser que pour ça il n’a aucune autre utilisation possible, pas très optimisé tout ça… 

Argent pièce de monnaie

Transpirer c’est top !

thermomètre températureAvant de vous révéler le déo miracle, celui qui maintenant partage ma vie au quotidien bien en sécurité sous mes aisselles, je voudrais écrire quelques lignes sur la transpiration…

J’ai un peu l’impression que lorsque l’on parle de transpiration, on diabolise un mécanisme totalement naturel du corps, mais aussi essentiel à votre bonne santé !

Il est à mon sens ridicule de vouloir stopper sa transpiration. Transpirer sert par exemple à réguler votre température interne (c’est important pour rester en vie), mais aussi à évacuer les toxines. En résumé, transpirer c’est bon pour votre santé !

Mais alors, pourquoi on cherche un super déo si transpirer c’est bien ?

Même si transpirer c’est une bonne chose, je pense que l’on est tous d’accord sur le fait que transpirer ça pue…

Finalement le plus gros problème, il est là. On a tous envie de sentir la rose et personne n’a envie d’arriver à son rendez-vous Tinder en sueur, car l’on est parti un peu tard et on a dû courir pour arriver à l’heure. Ce n’est pas forcément le meilleur moyen pour charmer l’odorat de votre potentielle âme sœur (comment ça pas possible sur Tinder ? Si si je suis un romantique.)

Le but n’est donc pas de supprimer la transpiration, mais plutôt de neutraliser son odeur.

Le déodorant le plus simple et efficace « le bicarbonate de soude (ou sodium) »

Eurêka ! j’ai enfin trouvé le déodorant simple, naturel, efficace, pas cher et qui rend intelligent ! (Bon OK, le dernier point n’est pas vérifiable, mais le reste est totalement vrai !)

Ce produit magique c’est « roulement de tambours » le bicarbonate de soude (sodium) !!

Non, attendez revenez, je vous jure que ça marche vraiment. Je vous avoue que moi aussi, quand une amie m’en a parlé la première fois, j’étais perplexe. Comment un truc aussi simple pouvait réellement fonctionner ? Mais sachant que c’est une grande sportive, je me suis dit que bon si elle l’utilise c’est que ça doit fonctionner. 😉

bicarbonate de soude deodorantAlors j’ai testé…

Je suis encore aujourd’hui totalement bluffé non seulement ça fonctionne, mais ça fonctionne mieux que tout ce que j’ai pu tester avant ! Plus aucune odeur de transpiration (et j’ai une transpiration qui sent plutôt fort), et cela après une utilisation, le matin et c’est tout. Pour les grands sportifs, je ne sais pas si une seule application suffira, mais pour moi c’est largement suffisant.

Pourtant je l’ai vraiment testé à fond ce bicarbonate en faisant du sport, en allant voir des gens, bref en faisant toutes mes activités habituelles. Personne n’a rien senti… j’ai même demandé à mes proches après quelques jours et eux aussi m’ont confirmé que non, absolument aucune odeur. La classe non ?

Avantage du bicarbonate

  • Vraiment efficace donc très peu d’odeur
  • Utilisation multiple : vous pouvez en mettre un peu dans les chaussures par exemple ou dans la litière du chat, odeur de poubelle, pour le nettoyage, en shampoing, etc.
  • Pas cher : vous en trouvez pour environ 3 euros en magasin bio ou en pharmacie en France et 5 CHF en pharmacie pour les Suisses.
  • Totalement naturel et sain
  • Simple d’utilisation et pas besoins de 1000 ingrédients

Comment appliquer le bicarbonate de soude

L’utilisation du bicarbonate de soude est vraiment très très simple. Il existe plusieurs méthodes :

La première est de prendre une pincée de bicarbonate et de l’appliquer directement sous les aisselles à la sortie de la douche lorsque c’est encore un peu humide. J’ai essayé et ce n’est pas la méthode que je préfère, car je ne trouve pas ça super agréable.

La deuxième est de mélanger avec un peu d’huile de coco. Prenez pour cela une pincée de bicarbonate et une noisette d’huile de coco. Mélangez le tout dans votre main et une fois bien mélangé, il suffit d’appliquer.

La troisième méthode est celle que je préfère, car elle donne cette sensation de fraîcheur agréable. La recette est vraiment facile, il suffit de prendre un peu de gel d’Aloe verra et de mélanger avec le bicarbonate. Cela mousse un peu et vous appliquez tout simplement.

Aloe vera et bicarbonate

Aloe vera et une pincée de bicarbonate

Aloe vera et bicarbonate de soude mélangé

Mélanger pour faire une mousse légère

Vous pouvez tout à fait placer le bicarbonate directement sur la peau sans mélange, mais je trouve cela un peu irritant lors de l’application donc je préfère avec un petit mélange.

Mission réussie !

aisselles femme

C’est sans une certaine petite fierté que je peux dire que nous avons réussi cette mission impossible ! Nous avons découvert le déo ultime ! Je ne peux bien évidemment pas en tirer tous les lauriers et remercie donc ceux qui m’ont aidé et soutenu dans ce périlleux test.

Blague mise à part, je ne peux que vous conseiller de tester le bicarbonate de soude. Que ce soit pour son efficacité, pour son impact sur votre santé, mais également pour un point que je n’ai pas abordé dans cet article, celui de l’environnement. En effet le bicarbonate est totalement naturel et son impact sur l’environnement est vraiment intéressant. Si vous en achetez de grandes quantités, cela signifie également beaucoup moins de déchets et la planète vous dira merci. 😉

Si vous avez des expériences à partager sur l’utilisation du bicarbonate cela me ferait réellement plaisir d’avoir le retour d’autres personnes en commentaire donc lâchez-vous et partagez afin d’encourager tous ceux qui n’ont pas encore osé tester 😉


Sources :

  • Mercola – How Dangerous Is Your Deodorant?
  • Lexpress – Pierre d’alun: la fausse bonne idée en matière de déodorant naturel?
  • Santé lefigaro – Aluminium dans les déodorants : une étude relance le débat
  • Fitnext – À QUOI SERT LA TRANSPIRATION ?
  • bicarbonate de soude – Le bicarbonate de soude
  • Une toute Zen – DU BICARBONATE COMME DÉODORANT
Partager l'article :
  •  
  •  
  • 12
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 12
  •  
  •  
  •