Les 5 Tibétains - exercice de longévité

Aujourd’hui, nous partons en exploration sur les hauts sommets de l’Himalaya, pour découvrir une technique qui selon la légende est connue depuis des millénaires par les moines tibétains. C’est en 1939 que les « 5 Tibétains » ont été pour la première fois révélés en occident dans le livre de Peter Kelder : The eye of revelation. 

Ces 5 mouvements très simples pratiqués quotidiennement ont pour but de renforcer le corps, de dynamiser votre organisme, d’équilibrer vos chakras et votre énergie interne.

Pourquoi pratiquer les 5 Tibétains ?

Très proche des exercices que l’on peut trouver dans le yoga, ces 5 exercices ont pour première force d’être très simple et rapide à pratiquer. (Environ 10 min en moyenne.)
En effet, le principe est de répéter chacune des 5 positions entre 3 et 21 fois, avant de passer à la suivante. Le mieux est de commencer par 3 fois et d’augmenter au fur et à mesure des jours de pratique.

Ces exercices sont sensés vous apporter longévité, bien-être, santé, activation de votre énergie interne et des chakras, ainsi que renforcement musculaire.

Il est important de pratiquer de manière consciente en se focalisant sur sa respiration et sur l’instant présent afin de réellement profiter de tous les bienfaits.

Les 5 rites tibétains

Exercice 1

Mettez-vous debout les pieds bien ancrés dans le sol et la tête qui repousse le ciel. Lever les bras le long de votre corps pour former un « T ». Ensuite, commencer à tourner sur vous-même dans le sens des aiguilles d’une montre (pas trop vite, le but ce n’est pas de vous transformer en toupie !)

Tout en tournant sur vous-même, inspirez et expirez profondément.

Il est conseillé de tourner 3 fois minimum et 21 fois maximum. En général, l’on commence par 3 rotations le premier jour de pratique pour atteindre progressivement les 21 répétitions.

Si vous vous sentez un peu étourdi, stoppez et ramenez vos mains près de votre cœur tout en vous concentrant sur votre respiration.

Une fois l’exercice fini, allongez-vous sur le sol et respirez 3 fois profondément par votre nez.

Exercice 2

Toujours allongé sur le sol, inspirez puis bloquez votre respiration tout en en levant doucement votre nuque du sol comme pour faire des abdos. Amenez doucement vos jambes vers votre corps en les gardant bien droites et tendues pour que vos pieds fassent face au plafond ou au ciel si vous avez la chance de pratiquer en plein air. 😉

Laissez vos jambes doucement redescendre ainsi que votre nuque pour être à nouveau allongé. Il ne vous reste plus qu’à expirer.

La totalité du mouvement doit donc être pratiqué en retenant son souffle. Comme l’exercice précédent, répétez le mouvement de 3 fois en augmentant le nombre de répétitions au fur et à mesure des jours pour arriver à 21 fois.

Exercice 3

Positionnez-vous à genoux sur le sol, avec le reste du corps étiré vers le haut. C’est-à-dire que vos fesses ne sont pas posées sur vos cuisses. Ensuite, placer les paumes de vos mains en dessous des fesses sur le haut de vos cuisses.

Approchez votre menton du torse/poitrine et expirez tout l’air dans vos poumons. Basculez la tête vers l’arrière gentiment pour cambrer légèrement le dos et inspirez profondément.

Le menton retourne à nouveau vers le torse et expirez. Continuez, ainsi de suite toujours de 3 à 21 fois.

Exercice 4

Asseyez-vous les jambes allongées et vos mains posées sur le sol à la hauteur de vos hanches. Les doigts en direction des pieds. Prenez une inspiration.

Poussez ensuite sur vos bras et levez votre bassin vers le haut en basculant la tête vers l’arrière. Le but est de vous retrouver en position de pont ou de table (vive les souvenirs d’enfance, je n’avais pas fait le pont depuis un bon nombre d’années.) Une fois en position de table, expirez.

Revenez en position assise et recommencez le mouvement 3 fois minimum.

Exercice 5

Positionnez-vous en arc, les mains posées au sol. La tête vers l’arrière comme si vous vouliez regarder en l’air. Les jambes sont droites et prenez appui sur vos orteils. Inspirez profondément.

Basculez doucement vers une position ou votre bassin est en l’air, vos bras et jambes sont tendus et bien en appui sur vos pieds. Comme si vous souhaitiez regarder par-dessous vos jambes derrière vous. Une fois dans la position, expirez. 

Vous l’avez compris, faites-le de 3 à 21 fois comme les autres.

Je suis conscient qu’il est parfois difficile de comprendre des mouvements à travers du texte ou des images.
C’est pourquoi je vous mets une vidéo qui vous montre étapes par étapes les différents exercices :

Mon expérience :

Durant plusieurs jours, j’ai donc appliqué ces mouvements (en moyenne 5-10 répétitions pour chacun des exercices).

Il est plutôt conseillé de pratiquer le matin en raison de l’aspect dynamisant de l’exercice qui peut perturber l’endormissement. J’ai quand même testé le matin et le soir et je n’ai pas observé de grande différence. Les exercices sont plutôt doux et relaxants, je n’ai donc pas vraiment vu d’impact négatif sur mon sommeil !

Mon avis sur les 5 Tibétains

Je ne vais pas tourner autour du pot 1000 ans. Personnellement, je n’ai pas été vraiment emballé par cet exercice.

Pourtant sur le papier cette pratique avait tout pour me plaire. Un côté un peu mystérieux et des mouvements censés avoir été longtemps secrets. Ceux qui me lisent depuis un certain temps savent que j’adore explorer ce genre de technique afin de les pratiquer et les partager.

Le problème, c’est que finalement l’intro et la légende étaient vraiment alléchantes, mais le contenu, lui, fut plutôt fade et déjà vu. Dommage pour une pratique secrète du fin fond des monastères tibétains.

Je dois avouer que je suis même un peu perplexe sur la véracité des origines de cette pratique, car les sources sont loin d’être fiables…

Attention, je ne dis pas que ces exercices sont inutiles loin de là. Il est de toute façon extrêmement bénéfique de faire ce genre de mouvements doux quotidiennement afin de garder une bonne santé.

Simplement, je ne vois vraiment pas la différence avec une bonne séance de yoga traditionnel, qui sera à mon sens bien plus efficace en particulier en ce qui concerne la dimension énergétique de l’exercice. L’activation des chakras sera également bien plus intéressante lors d’une session complète de yoga.

En revanche, je trouve que cette pratique a un très gros avantage. Elle offre une routine simple pour les personnes qui n’ont que peu de temps à disposition. En effet, ces 5 exercices travaillent sur plusieurs points physiologiques et énergétiques essentiels. Ils seront donc parfaits si vous souhaitez avoir une activité physique régulière et saine qui ne vous prend que quelques minutes.

Quelques mots pour finir

Il est rare que je sois aussi peu emballé par la découverte d’une nouvelle pratique. J’ai pour habitude de vous écrire des articles bien plus positifs en général.

C’est ça aussi l’exploration, souvent l’on découvre des choses extraordinaires qui changent notre vie et parfois la couverture du livre est plus intéressante que son contenu…

Il est également important de préciser que ce n’est que mon avis et que d’autres personnes vous expliqueront à quels points ces exercices ont changé leurs vies.

N’oubliez pas que, quelle que soit la pratique ou la technique, ce ne sont que des outils qui vont faciliter votre évolution et vont vous aider à atteindre la vie qui vous rend heureux. Chaque personne aura un chemin différent et utilisera des outils différents pour l’aider. C’est le but de ces 52 articles où je teste plein de techniques variées. Vous faire découvrir différents outils afin que vous puissiez trouver quels sont ceux qui vous conviennent.

Si vous avez testé les 5 Tibétains, je serais vraiment curieux d’avoir vos retours afin de connaître différents points de vue et votre ressenti. Partagez-moi tout ça dans les commentaires, j’ai hâte de lire vos réactions !


Sources :

Livre : 

(Livre en anglais)
info : les liens Amazon sont des liens affiliés. Ce qui veux dire que si vous achetez se livre via ce liens vous ne payerez pas plus cher et cela me donnera un petit coup de main 😉

web :

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 3
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 3
  •  
  •  
  •