Comment méditer au quotidien même si on a peu de temps

Comment méditer au quotidien même si on a peu de temps?

Si vous avez déjà essayé la méditation, vous avez forcément rencontré un problème… 

Comment faire pour méditer au quotidien?! 

Oui, au début on est motivé, on médite tous les jours, sans fautes. Mais après 2 semaines ou 1 mois, cette motivation du début faiblit peu à peu.

On commence à rater quelques jours, puis quelques semaines, et l’on finit par méditer une fois de temps en temps, voir plus du tout…

Alors, comment faire pour méditer tous les jours et sur le long terme?

Voyons quelques astuces ensemble!

Bénéfice de la méditation quotidienne

Avant toute chose, il est important de savoir pourquoi vous devriez méditer régulièrement! 

Malheureusement, la méditation, comme tout, a besoin de répétition pour vraiment avoir de l’effet sur vous. 

Si vous méditez une fois par mois, ce ne sera pas suffisant pour vraiment transformer votre vie.

J’ai écrit un article complet qui vous explique en détail pourquoi vous devriez méditer tous les jours. Je vous conseille de le lire avant cet article si ce n’est pas déjà fait.

Lire l’article Pourquoi pratiquer la méditation tous les jours est si important?

Créer une routine pour méditer

Un bon moyen de faire quelque chose régulièrement, c’est de créer une routine. Après tout, vous ne réfléchissez pas tous les matins pour vous brosser les dents… 

C’est ce que l’on recherche avec la méditation. Que cela devienne simplement logique, car vous réalisez que méditer tous les jours est essentiel.

Avant d’en arriver là, vous pouvez créer une habitude dans votre routine journalière.

Pour créer une routine, il existe de nombreuses astuces que vous pouvez trouver dans cette vidéo:

Mais il y en a quelques unes spécifiques à la méditation que je veux partager avec vous en complément.

Un lieu fixe:

Un bon moyen de vous habituer à méditer régulièrement c’est de toujours pratiquer au même endroit.

Cela renforce l’habitude dans votre cerveau qui associe une action à un environnement. Comme le fait d’aller à la salle de gym pour faire du sport. 

Le but de cette association est de dire à votre cerveau que quand vous vous asseyez à cet endroit, c’est pour méditer. Cela vous aidera grandement pour ne pas procrastiner.

Si vous ne savez pas comment choisir votre lieu pour méditer, c’est ici que ça se passe:

La première ou dernière activité de la journée

Un autre moyen très efficace pour être sûre de faire votre méditation tous les jours, c’est d’en faire la première ou la dernière chose que vous faites dans votre journée.

C’est, à mon sens, une des astuces les plus efficaces. 

Si c’est la première chose que vous faites le matin, cela évite de se laisser prendre par sa journée. Une fois que c’est fait, vous êtes libre, plus besoin d’y penser. C’est beaucoup plus dur de procrastiner votre méditation.

Vous pouvez aussi méditer juste avant d’aller vous coucher. Vous savez que vous ne pouvez pas aller dormir avant d’avoir fait votre méditation. C’est une solution qui fonctionne également très bien!

La discipline est une qualité qui se travaille 

Pour méditer tous les jours, vous allez avoir besoin de discipline. La discipline, c’est être capable de faire une chose sans prendre en compte le fait d’aimer ou ne pas aimer, sans prendre en compte sa fatigue ou n’importe quel facteur extérieur.

Être discipliné, c’est être capable de faire une chose quoiqu’il se passe dans votre vie.

Comment devenir discipliné? 

C’est une qualité qui se travaille. Comme un muscle, le fait de faire preuve de discipline pour des petites choses dans votre vie va renforcer votre discipline.

Le fait de méditer tous les jours va également augmenter votre discipline dans le reste de vos activités, c’est un cercle vertueux.

Pour en savoir plus sur la discipline, voici la vidéo qu’il vous faut 😉

Le pouvoir de la dévotion

Encore plus fort que la discipline, c’est la dévotion. La dévotion c’est le fait d’être engagé dans quelque chose complètement. Corps et âme comme on dit 😉

Vous serez sûrement intéressé de lire aussi:  Comment rester zen en situation de stress ?

Regarder un athlète de haut niveau, des gens qui ont construit des empires ou encore les fidèles qui prient sans relâche.

Pour arriver à ça, la discipline ne suffit pas. Cela demande une dimension supplémentaire, une forme de dévouement à sa pratique, à son idée ou son dieu pour un religieux. Une confiance dans le fait que, quoiqu’il se passe, leur vision va se réaliser.

Si vous arrivez à créer ce genre de dévotion pour la vie tout simplement. Pour le fait de comprendre votre vraie nature, d’évoluer et de grandir, alors méditer sera tout simplement naturel. Cette dévotion sera plus grande que le reste.

Je ne dis pas que c’est ce que vous devez ressentir aujourd’hui, mais c’est simplement pour vous dire qu’il existe des forces bien plus grandes que ce que vous imaginez. Des forces qui quand elles sont canalisées consciemment peuvent déplacer des montagnes.

Commencer petit et augmenter ensuite

J’ai l’impression de le dire dans la moitié de mes contenus, mais c’est pour vous dire à quel point c’est important! 

Si vous essayez de méditer trop longtemps lorsque vous commencez, vous n’allez pas réussir à méditer sur une longue période…

Il est bien plus facile de créer une routine de méditation en commençant par 10min tous les jours

10 minutes, c’est facile à placer dans votre journée, il n’y a pas d’excuses valables. Puis, quand ces 10 min seront devenues faciles, alors augmentez légèrement jusqu’à atteindre votre objectif.

C’est aussi plus agréable pour commencer, cela donne moins l’impression d’une chose immense et inaccessible.

S’asseoir 10 minutes par jour n’a rien de compliqué, n’est-ce pas ? 🙂

Se faire accompagner d’un groupe

Un des moyens les plus efficaces pour méditer régulièrement, c’est de ne pas le faire seul…

Comme pour beaucoup de choses, il est bien plus facile de se motiver en groupe que tout seul.

Avoir un groupe évite de pouvoir inventer des excuses faciles. On ne veut pas laisser les autres tomber. Il y a aussi un petit effet sur l’égo, on ne veut pas être laissé derrière, on veut faire partie du groupe et progresser en même temps .

Méditer en groupe est un excellent moyen de progresser!

Je vous encourage vivement à pratiquer la méditation seul et en groupe. Le mélange des 2 est très bénéfique pour votre avancée et votre progression.

Prendre un cours de méditation 

En plus de méditer en groupe, le fait de suivre un cours peut grandement vous engager et facilite la pratique régulière de la méditation.

C’est important pour pratiquer la méditation correctement. Bénéficiez d’une personne d’expérience pour vous aider à débloquer les blocages ou questions que vous rencontrez durant votre pratique et votre avancée dans la méditation.

Passez à l’action et c’est tout…

Finalement, méditer régulièrement n’est pas très différent que pour n’importe quelle autre chose que l’on souhaite accomplir dans notre vie.

À un moment, il faut choisir de s’investir et de le faire tout simplement. 

C’est un choix, soit vous allez où vous voulez aller et rien ne vous fera changer de cap ou alors vous êtes votre propre ennemi et c’est vos pensées, vos émotions et votre environnement qui dirigent votre vie.

Il y a une différence tout de même quand on s’engage dans la méditation. C’est qu’en mettant ces efforts dans cette discipline en particulier, vous allez multiplier votre capacité à ne plus être perturbé par votre environnement.

En réussissant à avoir la discipline nécessaire à la pratique régulière de la méditation, c’est toute votre vie qui peut se dérouler selon ce que vous souhaitez, plutôt que d’être décidée par les moindres fluctuations de votre corps, esprit ou environnement.

Ne me croyez pas sur parole… Utilisez les astuces que je vous ai données. Inscrivez-vous à un cours de méditation, suivez des méditations en groupe ou commencez seul. 

Pratiquez 6 mois tous les jours et faites un bilan. Votre vie a-t-elle changé ? Si oui, continuer sera une évidence. Si non, il vous suffit d’arrêter tout simplement. 😉

Au fait, je réfléchis à proposer des méditations de groupe. Si c’est une chose qui vous intéresse, faites-le-moi savoir en commentaire. Abonnez-vous aussi à la newsletter, car c’est là que j’annoncerai ce genre de choses s’il y a suffisamment de personnes intéressées. 😉

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

9 réflexions sur “Comment méditer au quotidien même si on a peu de temps?”

  1. Bonjour Yannick,
    Merci pour le rappel de l’importnace d’une routine. J’ai découvert Vipassana l’été dernier et je m’y suis mis à fond au début (jusqu’à 3h/jour) pour plonger dedans. Aujourd’hui c’est plutôt entre 20 et 50min/jour. Mais avec mes derniers défis qui me prenne tout l’espace de mon cerveau je ne retrouve plus l’état premier. Et je saute quelques jours de temps en temps. Je ne me flagelle pas mais c’est décevant. Je ne souhaite qu’une chose c’est y retrouver cette routine. Comme dit l’adage: Il faut méditer chaque jour, en particulier ceux où on n’a pas le temps! Cordialement

    1. Hello!
      Tu as découvert Vipassana lors d’une retraite Vipassana de plusieurs jours?

      20 à 50 min par jours c’est tip top! Le but n’est pas de battre des records, mais plutôt la qualité de notre attention. 🙂

      En lâchant prise sur les ressentis de tes premières méditations tu vas te libérer la possibilité de découvrir de nouveaux. Il n’existe pas deux sessions de méditation pareil si tu es suffisamment conscient.

  2. C’est sûr qu’il n’est jamais facile de garder la discipline de méditer jour après jour. Personnellement, ce qui m’a beaucoup aidé, c’est de trouver des types de méditation qui me conviennent. Les premières méditations que je faisais comme la concentration sur la respiration m’ennuyaient et du coup je n’étais pas motivé.
    Personnellement les méditations en mouvement alternées avec des méditations guidées (par exemple celles de deepak Chopra) m’ont beaucoup aidé. Mais je pense qu’on a chacun nos styles de méditations qui nous conviennent.
    Je trouve que méditer chaque jour est super important, mais il ne faut pas non plus que le stress occasionné dépasse les bénéfices de la méditation, donc y consacrer le temps que l’on peut sans se juger (ce que j’ai beaucoup fait à une époque).

    1. En effet, trouvez la méditation qui te convient personnellement, aide énormément! Après la méditation n’a pas pour but de nous stimuler. L’ennui fait partie d’un processus de l’esprit pour te déconcentrer, mais si tu parviens à le dépasser alors une tout autre expérience est possible!

      Il existe de nombreuses méditations et elles n’ont pas toutes le même effet. Le souci avec les méditations guidées c’est que certaines sont de la relaxation et non de la méditation ce qui n’a pas le même intérêt même si c’est très bénéfique. Il faut trouver les bonnes 🙂

      (je ne connait pas celle de Deepak Chopra, mais j’en ai eu de très bon retours)

      Je te rejoins totalement sur le fait de ne pas en faire un stress, faire de son mieux est ce qui compte 🙂

  3. Salut Yannick, je suis totalement d’accord avec l’astuce d’en faire la première ou la dernière chose de sa journée. J’ai mis en place cette méthode à chaque fois que je voulais réaliser un objectif important qui nécessitait une régularité et c’est hyper efficace. J’ai testé la méditation à plusieurs reprises sans parvenir encore à en faire une habitude. Je pense que je n’ai pas encore trouvé le bon format. J’envisage de faire une retraite pour m’aider à démarrer. En tout cas merci pour ton article 🙂

  4. Merci pour le partage. C’est vrai qu’on se sent parfois seul quand on commence à méditer et qu’on galère un peu. C’est toujours rassurant de savoir que tout est normal et de se sentir encouragé 🙂 Merci !

  5. Bonjour,
    La régularité n’est pas quelque chose de facile à développer, excellent article qui permet de trouver des pistes concrètes pour y parvenir. Créer de la place dans la cohue de nos vies pour se poser et méditer peut faire énormément de bien. Ce n’est pas toujours évident quand on a des proches malades, mais ça peut être salvateur. J’en parle aussi dans cet article : https://mafamilledeouf.com/comment-je-vais-devenir-fou/ Souvent la culpabilité vient entraver l’idée de prendre soin de soi… Dur dur…
    Merci beaucoup pour votre article !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page