Comment différencier et gérer les douleurs durant la méditation ?

Comment différencier et gérer les douleurs durant la méditation ?

Avez-vous déjà eu des douleurs durant votre méditation? Des douleurs de dos, de jambes, de tête, etc.

C’est normal et vous n’êtes pas seul… Les douleurs durant la méditation peuvent provenir de différentes sources, mais ce n’est généralement pas grave.

Dans cet article, on va voir comment gérer les douleurs durant votre méditation et comment faire la différence entre une mauvaise position, une douleur non liée à la méditation et les douleurs méditatives classiques…

Les différents types de douleurs méditatives

Manque de souplesse et d’habitude

La majorité des douleurs quand on médite sont tout à fait normales! Il faut comprendre que l’on n’est pas vraiment habitué à rester immobile ainsi durant de longues périodes. 

Les douleurs peuvent donc venir d’un manque d’habitude et de souplesse physique.

Elles diminuent avec le temps et la pratique. 

Le mental se révolte

L’esprit n’est pas non plus habitué à être ignoré de la sorte. Quand on médite, on crée une petite distance entre soi et son mental, on en devient observateur. 

Comme un enfant qui veut attirer l’attention, le mental peut tenter de vous envoyer des tonnes de signaux pour vous faire réagir. Ces signaux peuvent être des démangeaisons, fourmillements, spasmes, douleurs, etc. Le mieux sera donc de l’ignorer pour qu’il se calme. 

Les douleurs qui perdurent

Certaines douleurs doivent être regardées de plus près. Il peut arriver qu’elles apparaissent durant la méditation et qu’elles perdurent plusieurs minutes ou heures après la fin de celle-ci. Si c’est le cas, il faudra trouver la source de ces douleurs afin de corriger le problème. Nous verrons ça dans la suite de l’article

Les douleurs habituelles

Il y a certaines douleurs qui apparaissent très fréquemment:

Maux de dos

Les maux de dos sont un grand classique et peuvent parfois être un vrai problème. Cela peut venir d’une vieille blessure qui se réveille ou alors de votre position qui n’est pas juste et qui crée des tensions.

Douleurs et fourmis dans les jambes

Les douleurs dans les jambes sont celles qui sont les plus répandues en méditation! Il est tout à fait normal de commencer à perdre la sensibilité d’une jambe quand on médite, cela n’a rien de grave… 

Laissez faire, personne n’a perdu de jambes en méditant. Du moins pas à ma connaissance…

Vous pouvez tout de même voir si vous n’êtes pas assis en partie sur une de vos jambes ce qui couperait la circulation. Si c’est le cas, il vous suffit de corriger votre position.

Maux de tête 

Les maux de tête peuvent aussi arriver durant une méditation. Il n’y a pas grand chose à faire, si ce n’est les laisser passer. 

Douleurs émotionnelles

Il peut également arriver que les douleurs ne soient pas physiques, mais émotionnelles. Dans ce cas, observez votre émotion et laissez-la s’exprimer si besoin. Puis, laissez-la couler comme de l’eau qui continue son chemin. Ne vous y accrochez pas.

Comment gérer la douleur pendant la méditation?

Pour toutes les douleurs qui apparaissent durant la méditation, mais ne continuent pas après, il existe une attitude à avoir vis-à-vis de ces sensations.

Pour faire diminuer ces douleurs habituelles, le secret est simplement de les laisser passer sans y prêter attention. Comme les pensées qui apparaissent durant votre méditation, ces douleurs n’ont aucune importance. C’est en les ignorant qu’elles disparaîtront. 

Si elles deviennent trop intenses alors, concentrez-vous sur votre souffle. Vous pouvez même compter 10 respirations avant de continuer votre méditation normalement.

Douleurs qui durent!

On en a parlé plus tôt, certaines douleurs peuvent être vraiment difficile à vivre et peuvent même continuer après votre pratique. Si c’est le cas, vous devez absolument vérifier certains points:

Votre posture

La première chose à faire, si une douleur est régulière ou perdure dans le temps, c’est de vérifier votre posture. C’est encore plus vrai pour les douleurs du dos qui viennent souvent d’une mauvaise position.

Pour cela, vérifiez que votre dos est droit durant la méditation et que la colonne soit bien alignée. 

Vous serez sûrement intéressé de lire aussi:  Méditation ou relaxation: Comment choisir celle qui vous correspond?

La tête doit être bien droite et repousse le ciel. 

Les douleurs proviennent souvent d’un dos courbé ou d’une nuque qui tombe. Si vous n’êtes pas sûr que votre dos soit droit, vous pouvez demander à une autre personne de vérifier. 

Gardez le dos droit

Vérifiez aussi que votre souplesse vous permet d’avoir une grande surface qui touche le sol quand vous êtes en tailleur. C’est-à-dire que vos genoux et la majorité de vos jambes soient plaqués au sol. Si ce n’est pas le cas, alors utilisez des coussins pour mieux vous caler. Une petite surface au sol se résulte par des tensions dans le corps et donc des douleurs.

Vous pouvez aussi essayer de méditer sur une chaise pour voir si les douleurs continuent.

Il est aussi possible de contacter un expert en méditation qui pourra vous donner des petites astuces pour corriger et adapter votre posture à vos spécificités.

Faire des assouplissements

Certaines douleurs peuvent être simplement dues à un manque de souplesse. Le meilleur moyen pour les faire disparaître, c’est d’améliorer sa souplesse. Pour cela, faites quelques étirements avant de méditer ou quelques assana. Cela facilitera grandement votre méditation!

Aller voir un spécialiste

Si malgré une bonne position des douleurs continuent pendant et après la méditation, alors il est possible que ces douleurs proviennent d’un problème totalement externe à la méditation, comme une blessure par exemple. Il est plus prudent de consulter un spécialiste/médecin si c’est le cas.

Ne vous arrêtez pas aux douleurs

Il n’est pas rare que des gens arrêtent de méditer à cause de douleurs durant leurs pratiques. C’est fort dommage, car dans la majorité des cas, une simple adaptation de la posture ou un point de vue différent sur ces sensations suffira à les faire disparaître.

J’espère que grâce à cet article vous saurez mieux appréhender les différentes douleurs qui peuvent apparaître. Si vous avez des douleurs spécifiques ou une condition particulière, vous pouvez me contacter directement et je vous aiderai à adapter la pratique!

Si vous connaissez des astuces pour vous débarrasser d’une douleur en méditation, vous pouvez aussi me le dire en commentaire sous cet article!

A très vite!

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Retour haut de page