femme stress noir blanc

Nous avons tous connu des moments où notre stress et nos émotions nous ont dépassés. Une situation où l’on a perdu nos moyens. Ce qui nous a perturbés et a diminué nos performances lorsque l’on avait besoin d’être en pleine possession de nos moyens. Souvenez-vous de la dernière fois ou cela vous est arrivé.

Un examen scolaire où vous connaissiez votre sujet parfaitement, une conférence devant plusieurs personnes, un entretien d’embauche pour un job qui vous plaisait énormément. Une discussion avec votre conjoint où vous souhaitiez pouvoir lui parler calmement de ce qui vous dérangeait. Mais vous vous êtes laissé aller à la l’agressivité et votre message n’a pas du tout été reçu de la manière dont vous le souhaitiez par la personne qui compte pour vous.

salle stress examDes situations de ce genre on en a tous vécu… j’en ai vécu de nombreuse. Avant de connaitre la méthode que je vais vous présenter dans cet article, je me suis souvent demandé en repensant à ces moments. « Si j’avais eu un moyen de me relaxer instantanément, un moyen discret et rapide pour contrer la montée d’un état de stress, de colère ou d’émotion forte. » Ne serait-ce pas génial ?

Le but n’est pas de réfréner nos émotions, loin de là. Elles ont leurs importances et les garder en soi n’est pas forcément très sain sur le long terme. Mais mince, on est d’accord que parfois ce n’est pas le moment… On a besoin de rester focalisé sur son objectif et donc de rester dans un état qui nous permet de rester concentrés et en pleine possession de nos moyens ! Cette émotion, on la vivra APRÈS.

Les déclencheurs mentaux

Vous vous en doutez, si j’écris aujourd’hui, c’est que j’ai trouvé une solution à ce problème et que je souhaite partager cet outil avec vous. Personnellement, je l’utilise depuis maintenant quelques années sur moi et sur mes clients et les résultats sont vraiment bluffants.

Cette technique se nomme les « déclencheurs mentaux ». Ils vont vous permettre d’associer un état interne (émotionnel par exemple) à un déclencheur (un geste, une phrase ou autre). En gros, c’est comme un bouton de télécommande sur lequel vous pouvez appuyer pour vous remettre dans un ressenti que vous avez préalablement enregistré.

Certains d’entre vous l’on peut-être remarqué, cette technique est très proche de ce que l’on peut trouver en PNL (Programmation Neuro Linguistique) ou en autohypnoses et vous avez raison. Le principe est semblable.

Pourquoi l’utilisez ?

bouton stress ON OFFIl est possible de l’utiliser pour induire tout un tas d’émotion ou d’états. Par exemple la joie, la concentration, la tristesse, le dynamisme, relaxation, etc. Ce type de programmation est extrêmement utile chez les artistes qui peuvent ainsi retrouver facilement une émotion pour ensuite la restituer lors de leurs prestations. Pratique !

Néanmoins pour le moment nous allons nous focaliser sur la relaxation. Le fait de pouvoir se remettre dans un état zen et serein à tout moment… Excellent pour des situations stressantes. 

Avant de programmer son état de relaxation ?

Pour commencer, il va vous falloir deux ingrédients de base. (Oui, moi aussi j’ai l’impression que c’est le début d’une recette.)

Le premier, c’est votre déclencheur. C’est-à-dire le geste ou la phrase que vous utiliserez ensuite n’importe quand pour revenir à votre état de bien-être. Les possibilités sont infinies, vous pouvez vous dire dans votre tête « Je vais compter jusqu’à 5. À 5, je serais totalement relaxé. 1, 2, 3, 4, 5. »

Pour ma part, je suis plus un adepte des gestes discret. Je les trouve encore plus efficaces. Vous pouvez par exemple frotter votre pouce et votre index de manière circulaire ou alors vous caresser derrière l’oreille, laissez libre cours à votre imagination. Rappelez-vous simplement de choisir quelque chose qui induise naturellement de la relaxation. Serrer les poings comme un malade n’est pas l’idée du siècle pour se relaxer…

Ensuite, vous avez besoin du souvenir d’un lieu ou d’un moment. Un souvenir dans lequel vous avez vécu cet état de totale relaxation et de bien-être. Plus le souvenir est fort, plus la méthode sera efficace. Si vous ne parvenez pas à trouver un souvenir, il est également possible d’inventer totalement votre lieu et de trouver en endroit qui vous rend zen et détendu. À savoir qu’en général un souvenir sera légèrement plus efficace.

Mon endroit de bien-être

pluie dans l'eauJe suis dans une cabane en bois. Il pleut, on entend distinctement les gouttes d’eau qui tombe sur le toit et ruisselle sur les côtés. Le bruit de la pluie me transporte et me relaxe. Je sens l’air frais et humide d’une journée de pluie, j’adore… Il y’a aussi cette odeur indescriptible, cette odeur très particulière qui m’apaise. Je suis là, je reste dans cette cabane et je profite tout simplement.

Allez, prenez quelques minutes pour trouver votre geste et votre souvenir. Faites-le vraiment avant de continuer votre lecture.

On se relaxe, on se détend.

Maintenant que vous avez vos bases, voyons comment vous autoprogrammer.

Étape 1 : 

Trouver un endroit calme et préparer vous environ 15 min tranquilles pour faire cet exercice au complet. Vous pouvez vous asseoir sur une chaise ou en tailleur sur un coussin. L’essentiel c’est que vous soyez confortable.

Étape 2 :

Prenez quelques minutes (2 ou 3 min) pour vous relaxer en fermant vos yeux. Descendez votre respiration le plus bas possible. Respiration que l’on appelle « ventrale ». Vous devriez sentir votre ventre se gonfler et se dégonfler au rythme de vos respirations.
Prenez également quelques instants pour passer chacun de vos muscles en revue. Imaginer que dès que vous posez votre attention dessus, le muscle se relâche et se détend.

Étape 3 :

Lorsque vous serez bien relaxée, commencer à visualiser votre souvenir dans votre tête. Premièrement, laisser les images apparaitre autour de vous. Puis imaginer que vous vous tournez et regarder tout ce qui vous entoure. Une fois les images présentent, vous allez ajouter vos autres sens. Écoutez les sons, sentez les odeurs, les sensations, le contact de l’air, etc. Vous pouvez même sentir la matière sous vos pieds toucher les éléments qui composent votre endroit. Votre but, créer un petit film mental que vous allez tenter de rendre le plus réel possible. Ressentez-le, vivez-le !

Étape 4 :

Maintenant que votre construction mentale est suffisamment forte et que vous vous sentez parfaitement bien et serein. Vous allez faire quelques fois votre geste ou dire votre phrase. Répéter cette étape quelques fois. Si vous êtes un peu sorti de votre souvenir, prenez quelques instants pour y retourner et le renforcer. Ensuite, alternez quelques fois les gestes avec un moment ou vous replongez dans votre imaginaire. Lorsque vous faites ça, conscientisez bien le fait qu’après cet exercice, vous pourrez grâce à ce geste, retourner dans votre lieu et dans l’état qu’il induit instantanément. Sur votre simple demande (le geste).

Étape 5 : 

Une fois toutes les étapes réalisées, reprenez petit à petit conscience de ce qui vous entoure. Retrouvez tranquillement votre corps, faites de petits gestes, bougez un peu. Et lorsque vous le voudrez, ouvrez les yeux. 

Voilà, vous venez de programmer votre premier état interne, félicitations !

Dans les quelques semaines qui suivent cet exercice, je vous encourage à le refaire 3 ou 4 fois afin de bien ancrer votre état.

Comment utiliser son déclencheur antistress ?

Direction stress ou relaxation

Une fois programmer pour l’utiliser il n’y a rien de plus simple. Il vous suffit de faire votre geste ou de répéter votre phrase (dans votre tête) et vous devriez sentir l’état de bien-être revenir et s’emparer de vous.

Plus vous aller l’utiliser et le renforcer plus cet outil sera efficace ! Alors, pratiquer ! il est possible que faire l’exercice une seule fois ne suffise pas tout de suite. Dans ce cas, il vous suffit de répéter l’étape 1 à 5 afin de réimplanter votre geste secret.

Évidemment, ce n’est pas non plus une méthode miracle. Il peut arriver dans la vie des évènements moins courants où, même avec cette technique, les émotions seront trop fortes pour être interrompues. Mais dans la grande majorité des cas courants, les déclencheurs mentaux vont vous sauver plus d’une fois. 😉

Merci d’avoir lu cet article jusqu’au bout, dites-moi si des points ne sont pas clairs ou que vous avez de la peine à faire cet exercice, je me ferais un plaisir de vous aider.

Je serais également très intéressée de lire quels sont vos petits films mentaux qui vous permettent de vous relaxer et de vous détendre. Faites-vous plaisir en commentaire !


Photos : https://pixabay.com et Andrew Imanaka

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •   
  • 22
  •  
  •  
  •