Réussir un examen… On doit tous parfois dans notre vie réviser comme des acharnés pour réussir un test. Que vous soyez étudiant, que vous souhaitiez passer votre permis ou valider des acquis, peu importe, on y passe tous… 

Certaines personnes, on a l’impression qu’elles révisent deux minutes et elles sont hyper relaxes. Pourtant, elles réussissent leurs tests les doigts dans le nez …

D’autres, révisent des heures et des heures à en perdre leur sommeils et pourtant ratent leurs examens.Mais pourquoi tant de différence ? Pourquoi cette injustice ?

Outre les facilités naturelles de certains, je pense qu’il s’agit surtout de méthodologie de révisions différentes…

C’est pourquoi il est important d’avoir de bons outils de révision ! En voici quelques-uns !

Méthode pomodoro

Pour commencer, il est important de structurer votre temps d’apprentissage.

L’apprentissage est fortement lié à votre capacité de concentration

Selon les personnes, ce temps de concentration peut être très fluctuant… (De mon côté, c’était chaotique à une certaine époque !)

Vous serez d’accord avec moi si je vous dis que plus une session d’apprentissage est longue, plus la concentration va diminuer…

Pour une meilleure concentration et efficacité dans vos révisions, il est mieux de faire plusieurs séances pas trop longues, que 4h non-stop.

La méthode Pomodoro optimise justement votre faculté à apprendre ou travailler en étant concentré. (Oui cette méthode porte le nom d’une tomate, et alors ?)

Comment utiliser la méthode Pomodoro ?

Cette méthode consiste tout simplement à travailler environ 20-25min puis à faire une pause de 3-5 min. Après 3 ou 4 sessions d’une vingtaine de minutes, faites une grande pause d’environ 15 à 30 min.

Voici un petit tableau pour bien vous expliquer :

Révision
20-25min
Pause
3-5min
Révision
20-25min
Pause
3-5min
Révision
20-25min
Pause
3-5min
Révision
20-25min
Pause
15-30min


Répéter ce procédé plusieurs fois en fonction du temps que vous souhaitez travailler. 

Les blocs peuvent varier. Ils ne sont pas gravés dans la roche. Si vous vous sentez mieux de travailler 15 min, puis 3 min de pause, il n’y a aucun souci. Le but est de vous adapter à votre fonctionnement. (Faites des tests !)

Cette méthode est applicable partout. Pas uniquement pour réussir vos examens. C’est une méthodologie qui s’applique à toute forme de tâche à réaliser.

Bonne nuit !

Le sommeil… Mais si, vous savez ce truc que vous faisiez avant de commencer vos révisions… Ben en fait, c’est très important ! 

Je sais ce que vous vous dites « Si je dors j’ai moins de temps pour réviser et je ne vais pas réussir mes examens ». 

Vous avez tout faux ! Car oui, on peut croire que vous libérez du temps pour réviser, mais ce qui compte ce n’est pas la quantité de révisions, mais la qualité.

Le manque de sommeil est fatal pour votre concentration, votre mémoire, votre gestion du stress, votre motivation, etc. 

Donc vous révisez plus, mais beaucoup moins bien quand vous ne dormez pas… Et non le café sucré à la cocaïne n’est pas une solution non plus !

Le mieux c’est de planifier vos sessions de travail afin de garder du temps pour votre sommeil. Au minimum 6h, mais 8h est idéal. 

Voyez-le comme un investissement. Vous « perdez » un peu de temps de révision, mais vous gagnez en efficacité et au bout du compte vous êtes gagnant.

Pour savoir comment améliorer votre sommeil, voici 10 astuces pour mieux dormir !

La gestion de votre stress 

Le stress est un ennemi que vous voulez garder à l’œil. Comme le manque de sommeil, il va diminuer votre capacité à apprendre et réviser. 

Je parle là de stress chronique, pas de la pique d’adrénaline qui précède l’entrée dans la salle d’examen ou la veille de celui-ci. Ce stress-là est tout à fait normal et je dirais même qu’il aura tendance à vous booster.

Le stress à éviter c’est cette prise de tête constante qui vous fait vous inquiéter plutôt que d’être concentré sur votre travail.

Comment diminuer son stress ?

C’est très simple, faites de petites sessions de relaxation ou de marche en nature. 

Vous pouvez par exemple vous assoir sur une chaise et vous concentrer un moment sur votre respiration
Descendez votre souffle dans votre ventre afin qu’il se gonfle et se dégonfle au rythme de vos respirations.
Vous pouvez imaginer comme une paille qui part de votre nez et qui amène l’air directement dans votre ventre. 
Sentez votre corps se relâcher et se détendre sur chaque expiration.

Voilà une bonne manière de se relaxer un peu. Faites cet exercice environ 10 min une fois par jour le soir avant de vous coucher et vous verrez déjà de gros changements. (En bonus, vous dormirez mieux !)

Pour être capable de vous relaxer sur demande et quand vous le souhaitez-vous pouvez aussi utiliser les déclencheurs mentaux !

Réviser c’est bien, s’en souvenir c’est mieux…

Si vous souhaitez réussir vos examens, il va falloir vous souvenir de ce que vous révisez. 

Voici quelques astuces pour booster votre mémoire en période de révision (après c’est bien aussi le reste du temps…).

Pour mémoriser correctement, il est important de comprendre que mémoire et concentration sont très fortement liées… 

Vous pourrez lire 50 fois le même texte, si en même temps vous pensez à ce qui va se passez dans le prochain épisode de Game of trones, c’est mort !

Faites attention 

Pour se souvenir, il faut de l’attention c’est pourquoi la méthode Pomodoro, vue précédemment va vous être très utile. 

Il peut être également intéressant de méditer régulièrement. Si vous n’en avez jamais fait, c’est le moment idéal pour débuter. Les liens entre amélioration de la concentration et méditation ne sont plus à prouver… 

Voici une vidéo pour connaitre les bases de la méditation  

Associez tout ce que vous pouvez !

Une deuxième chose à savoir sur la mémoire c’est qu’elle fonctionne par association. C’est-à-dire qu’elle prend un élément et le lie à autre chose pour s’en souvenir (images, émotions, odeur, sons, etc.). Plus c’est idiot ou drôle, plus c’est gravé !

Comprendre ça vas vous permettre d’optimiser votre mémoire

Pour mieux retenir une information, essayez de lui donner du sens. Vous pouvez utiliser des petits moyens mnémotechniques ou même créer des histoires complètes pour retenir tous ces éléments qui n’ont parfois que peu de sens pour notre cerveau. 

Encore une fois, plus c’est drôle, étrange et original plus vous vous en souviendrez.

Une méthode extraordinaire pour utiliser ce procédé c’est « la grille de mémoire ». Je vous ai fait un article complet sur son utilisation, allez voir.

On se met en situation

Un autre « hack » de votre mémoire, c’est de réviser les informations dans des situations similaires à celle où vous allez les restituer. 

Je m’explique. Imaginons que vous avez des éléments à retenir pour un oral qui se passera debout en face d’un examinateur. 

Au lieu de vous entrainer assis à votre bureau, faites le debout, comme lorsque vous serez testé ! 

Encore une fois, le cerveau va associer une posture à des informations et il sera plus efficace pour ressortir les informations au bon moment.

Gestion de vos tâches :

Pour structurer votre volume de travail, il est important de décomposer en différentes étapes et tâches ce que vous avez à réviser. 

Par exemple, notez les « grosses choses » que vous avez à faire dans votre semaine puis décomposez-les en petites tâches journalières

Ce fonctionnement vous donnera l’impression que c’est plus facile et réalisable.

Et croyez-moi, tracer une tâche réalisée est toujours d’une satisfaction incroyable… 

Du FUN !

Réviser c’est très bien, mais ne faire que réviser ça ne sert à rien… 

Réviser jour et nuit n’est pas un facteur qui garantit la réussite de vos examens. Au contraire comme nous l’avons vue précédemment vous avez besoin de pauses, de vous relaxer et de dormir pour être performant.

C’est pourquoi le dernier conseil est d’aller vous amuser, de vous changer les idées de temps en temps ! 

Évidemment, c’est une question d’équilibre. Vous ne pouvez pas que vous amuser et réussir, mais trouvez votre juste milieu

« De quoi ? Révisez ? Ah non dans un article que j’ai lu c’était écrit d’aller s’amusez pour apprendre, alors moi j’écoute ses conseils et je ne révise plus du tout. » 

Après un bon moment de fun, vous verrez que vous serez de nouveau d’attaque pour les révisions ! 

Merci d’avoir lu cet article, maintenant vous êtes prêt pour vos révisions !

Partagez en commentaire vos autres astuces pour bien réviser aussi afin que tout le monde puisse en profitez et réussir ses examens ! 

Partager l'article :
  •  
  •  
  • 13
  •  
  •  
  •   
  • 13
  •  
  •